Now you can Subscribe using RSS

Submit your Email
5 idées pour profiter de Londres autrement
Vous aimez la ville de Londres ? Aujourd'hui, je partage 5 activités por profiter de cette ville autrement.
05 avril 2017
10 choses à savoir avant un séjour à Lisbonne
Aujourd'hui,je partage avec vous quelques petites informations que j'aurais aimé connaître avant d'aller en vacances à Lisbonne
10 mai 2017
Les petits bonheurs de janvier 2017 [Favoris #1]
Aujourd'hui, je partage avec vous mes favoris du mois de Janvier 2017.
15 février 2017
10 choses que j'ai apprises sur la vie de couple
C'est la Saint-valentin, alors quoi de mieux que de parle des relations amoureuses ?
14 février 2017

21 mai 2017

Séjour à Londres : pause street art dans l'East End

Evangeline

street art londres geisha Dan Kitchener
Oeuvre de  Dan Kitchener 
Au fil de nos escapades à Londres nous avons eu envie de nous éloigner des sites ultra touristiques et de découvrir d'autres visages de la ville. En cherchant des idées de sorties, j'ai découvert que Londres, et en particulier l'East End (la partie Est de la ville) était un terrain de jeux privilégié pour les street artists du monde entier.
Étant une totale béotienne en matière de street art, j'ai cherché des organismes organisant des visites guidées et je suis tombée sur London Alternative dont j'ai particulièrement apprécié le concept.

Ce collectif propose plusieurs types de balades qui permettent de partir à la découverte de l'East End et des œuvres qui ornent ses rues. Nous avons opté pour la visite à pied, à l'issue de laquelle chacun peut donner la somme d'argent qu'il veut en fonction de son degré d'appréciation et de ses moyens. Un concept qui nous a bien plu à Monsieur et à moi.

Londres, ce musée à ciel ouvert

roa street art londres
Oeuvre de ROA, spécialiste des animaux XXL en noir et blanc
La visite a duré environ 2 heures. Un temps durant lequel notre guide Lily Mixe, street artist de talent, nous a fait voyager dans les rues de l'East End et notamment autour de Soreditch, Whitechapel ou encore Spitafield.

En plus de nous présenter le travail de divers artistes venant des quatre coins du monde et leurs différentes techniques de création (pochoirs, peintures, sculpture...), elle nous a également parlé de l'histoire de l'East End et des différentes communautés qui y ont vécu au fil des siècles (Français protestants Huguenot, juifs est-européens, Bangladeshis, Irlandais...) et qui continuent à se côtoyer aujourd'hui. C'était vraiment très instructif et rappelle à quel point Londres est une ville cosmopolite. La passion de notre guide et les nombreuses anecdotes qu'elle a partagé avec nous ont beaucoup contribué à notre enthousiasme.

Bon assez de blabla, je vous laisse découvrir une partie des œuvres que nous avons pu admirer. Nous avons vraiment adoré la manière dont les artistes ont joué avec les volumes des bâtiments et le mobilier urbain. Façades, rideaux de fer, sol, poteaux, balcons et même chewing-gum sur le sol : l'art est partout dans cette partie de Londres !
Oeuvre de Vhils, qui a pour particularité de créer des œuvres avec des explosifs et des marteau-piqueurs (entre autres)
jonesy street art londres
Sculpture de Jonesy. Il a pour habitude d'installer ses petits personnages au-dessus des panneaux de signalisation
space invider street art londres
Space Invider. Sa spécialité ? Créer des motifs avec du carrelage ou des petits carreaux de mosaïque 
 Phlegm, un artiste baignant dans un univers surréaliste
Cranio. Ses fresques mettent en avant les chocs de culture entre la société tribale amazonienne et la société actuelle.
Partie supérieure : Borondo. Il s'inspire des grands maîtres de la peinture classique et peint des personnages souvent inquiétants ou énigmatiques. La partie avec le bonhomme coloré, est une réponse d'un artiste qui a voulu le défier, se "moquer" de lui.
street art Ronzo
Ronzo. Il réalise notamment des petites sculptures qui de loin peuvent ressembler à certains panneaux de la ville. 
Gauche : Space Invider - Visages : Gregos - Plaques : Ronzo
Oeuvre de Ben Eine, connu notamment pour ses lettres colorées et acidulées formant des mots souvent provocateurs. 
El Mac. Sa particularité ? Réaliser des personnages avec des dégradés (bombes aérosol)
Gregos. Un artiste qui prend plaisir à coller des moulages de son visage. 

C215. Grand spécialiste du pochoir 
À la fin de la visite, après avoir fait une pause chocolat chaud à The Exmouth Coffee Company, nous n'avions qu'une seule envie, continuer à explorer les rues afin de découvrir d'autres œuvres.
Je vous conseille vivement de faire une visite de ce type si l'art urbain vous intéresse et si vous avez envie de sortir des sentiers battus (il y a des visites en Français et en Anglais Yeah \o/).

Si vous êtes plutôt du genre autodidacte, pas de problème, vous verrez de nombreuses choses en vous baladant en toute autonomie. Perdez-vous dans les rues de Soreditch, soyez curieux et promenez vos yeux un peu partout ! Il y a tellement de styles différents que chacun devrait y trouver son compte !
citizen kane street art londres
Oeuvre de Citizen Kane, en hommage à son fils décédé (Cette oeuvre est l'une des plus impressionnantes que nous avons vu).
street-art-londres-femme-noire

Bon à savoir

Les visites avec London Alternative se réservent en ligne sur leur site. Avant le jour J, vous recevrez l'adresse du lieu de rendez-vous.
Une partie des œuvres préentées dans cet article ne sont peut-être plus visibles à l'heure actuelle et cela pour 2 principales raisons. Le street art à Londres (comme ailleurs) est illégal et il arrive que certaines œuvres (en dehors de celles situées sur les rideaux de fer des magasins) soient repeintes par la ville. Deuxième raison, la rue est un terrain de jeu pour les artistes.Certains artistes recouvrent le travail des autres, le complètent, ou bien "répondent" à des œuvres. La ville est donc en perpétuelle évolution !

Et vous, le street art, ça vous parle ? Avez-vous déjà effectué ce type de visite à Londres ou ailleurs ? 

*********
Si l'article vous plaît, n'hésitez pas à l'enregistrer sur Pinterest. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 mai 2017

10 choses à savoir avant un séjour à Lisbonne

Evangeline


Il y a quelques mois, je suis allée en vacances à Lisbonne avec des amis. Nous avons passé un super séjour et honnêtement, je ne pensais pas autant aimer la ville. En rentrant, je me suis toutefois rendue compte que j'aurais aimé savoir 2-3 petites choses avant d'y aller. Je les partage avec vous dans l'éventualité où vous envisagez un séjour à Lisbonne cette année.

1. Tes talons tu oublieras

À Lisbonne, la grande majorité des trottoirs du centre-ville sont pavés. Nombre d'entre eux arborent d'ailleurs de très beaux motifs qui seraient inspirés de l'âge d'or des découvertes portugaises. Petit problème : ces pavés sont très jolis à regarder mais n'essayez même pas de les arpenter avec des talons, vous y perdriez au mieux vos chaussures - qui vont finir dans un état lamentable - et au pire vos chevilles. Ils s’avèrent souvent irréguliers et leur petite surface parfois glissante.
Optez plutôt pour une confortable paire de baskets et réservez vos jolies chaussures pour le soir et pour effectuer de très courtes distances.

2. Des cuisses en béton tu te feras 

Lisbonne est surnommée la ville aux 7 collines... Lorsque l'on explore ses différents quartiers, on passe littéralement son temps à les monter et à les descendre. Les 2-3 premiers jours, j'avoue que j'ai pesté comme jamais (Maître Gims sors de ce corps) mais j'ai fini par me résigner en me disant que c'était le prix à payer pour découvrir les trésors cachés des rues de Lisbonne...mais aussi un excellent moyen pour travailler les muscles des cuisses et des fessiers.
(J'avoue quand même que certaines pentes m'ont fait suer tellement elles étaient raides et que j'ai lâché quelques jurons en fin de journée après avoir crapahuté non stop 😅).

3. De la drogue on te proposera... (oui, oui)

"Wanna weed ? Cocaine ? Marijuana ?". Dans les quartiers les plus festifs/touristiques, il n'est pas rare que l'on soit abordé, (enfin surtout les garçons d'après ce que j'ai pu observer) pour acheter de la drogue. Les vendeurs à la sauvette lancent leurs petites phrases à la cantonade pour appâter le chaland. La première fois, j'avoue qu'on était un peu surpris, après on apprend ignorer et à passer son chemin.

Bon à savoir 
La vente de drogue est interdite au Portugal mais sa possession et sa consommation sont dépénalisées depuis 2001. L'objectif pour le gouvernement ? Privilégier l'aide aux toxicomanes plutôt que la répression. À noter que la quantité autorisée varie selon la drogue concernée (25 g pour le cannais cannabis, 2 g de cocaïne, etc.). Voilà, la minute culture insolite s'achève là (et je précise que l'abus de drogue est dangereux pou la santé) !

4. Dans les restaurants, tu feras attention aux extras

Dans les restaurants portugais, il est monnaie courante de déposer des amuse-bouche sur la table des clients sans leur avoir demandé. Il s'agit pour les restaurants de les faire patienter en attendant le menu ou les plats. Olives, fromage, pain et beurre, légumes marinés, charcuterie... Les apéritifs varient selon les restaurants et sont souvent alléchants mais une chose ne change pas : ce n'est pas gratuit ! Si vous ne voulez pas alourdir votre note, n'y touchez pas (dans ce cas, on ne vous facturera rien) ou alors demandez le prix au préalable afin faire un choix éclairé. À noter que les prix ne sont jamais les mêmes et sont parfois "exorbitants" pas rapport à la qualité de ce qui est proposé.

5. On y mange très bien et pour pas cher

pasteis de nata lisbonne
Pasteis de nata
Entre les pasteis, les nombreuses alternatives en matière de poissons et fruits de mer (sardines grillés, poulpe et morue je crie votre nom), la Ginjinha (délicieuse liqueur de cerise portugaise), les fromages, et les plats traditionnels tous plus délicieux les uns que les autres, vous trouverez aisément de quoi ravir vos papilles endant vos vacances à Lisbonne.

Un conseil, éloignez-vous des rues ultra touristiques pour trouver des restaurants à petits prix. Il y en a énormément et vous pourrez y goûter une cuisine plus authentique.
De la morue agrémentée de pommes de terre, oignons et poivrons 
francesinha plat portugais
Ci-dessus de la Francesinha, un plat portugais

6. Les Portugais sont d'une grande gentillesse (sauf quand il s'agit de foot)

Les personnes que nous avons rencontré durant notre séjour étaient d'une grande gentillesse et toujours promptes à aider lorsque nous nous perdions un peu.
Le seul petit bémol est le suivant : nous sommes partis en vacances au Portugal après la victoire de l'équipe nationale portugaise à l'Euro et le sujet est revenu plusieurs fois dans les conversations. On nous a un peu taquinés et pour moi qui suis un peu une mauvaise perdante c'était... dur 😭.

7. Prépare toi à être charmé(e) par les rues du centre-ville

azulejos de Lisbonne le corner d'evangeline
Petite sélection d'azulejos observés dans les rues de Lisbonne
Lisbonne est définitivement une ville qui a une âme. On ne peut s'empêcher d'être charmé(e) par ses ruelles étroites et pentues, notamment dans le quartier de l'Alfalma, ses magnifiques azulejos (petits carreaux de faïence peints ornant certaines façades), son tramway jaune old school, les couleurs chaudes des immeubles, ses pavés formant souvent de jolis motifs ou encore le linge que l'on voit sécher aux fenêtres. J'ai véritablement eu un coup de cœur pour cette ville.

8. La concurrence est rude entre les restaurants 

Comme dans toute zone touristique, les restaurants ont souvent des rabatteurs qui essaient d'attirer les clients. Cela est parfois lassant surtout lorsqu'on ne te laisse même pas le temps de regarder le menu !
Seul petit point positif, parfois les restaurants proposent des amuses-bouches gratuits pour te faire venir. En fonction du lieu, cela peut être intéressant pour réduire la note.

9. En été, la chaleur va t'assommer

Si tu pars en été, saches que la chaleur est parfois écrasante ! N'oublie jamais ta bouteille d'eau sous peine de finir dessécher comme un vieux pruneau en grimpant une pente.

10. Tu auras sûrement envie de revenir...

Si tu aimes te perdre dans un dédale de jolies rues colorées, la bonne nourriture, les beaux points de vue, les villes avec une important patrimoine culturel, Lisbonne risque bien de ne pas te laisser indifférent(e)... à tel point que tu auras probablement follement envie de revenir. C'est en tout cas ce qui nous est arrivé. Nous avons eu un véritable coup de cœur.
rues de lisbonne

Et toi, as tu déjà visité Lisbonne ? Quelles ont été tes impressions sur la capitale ?

********
Si vous aimez l'article n'hésitez pas à le sauvegarder sur Pinterest (bouton en fin d'article)


5 avril 2017

5 idées pour découvrir Londres autrement

Evangeline
streel art london alternative londres
Je ne le répèterai jamais assez, Londres est de loin la ville européenne la plus cool que j'ai visité jusqu'à présent et je ne me lasserai jamais d'y aller !

27 mars 2017

J'ai testé pour vous : manger dans un gratte-ciel à Londres

Evangeline

sky garden london londres
Depuis 2-3 ans avec Monsieur nous avons décidé de nous offrir un petit plaisir à chaque fois que l'on va à Londres, à savoir manger dans un gratte-ciel, de préférence le soir, afin d'admirer la ville illuminée.
La première fois, nous sommes allés à la Darwin Brasserie, qui se trouve dans la tour 20 Fenchurch Street (aussi surnommée le Talkie Walkie).

Pour la petite histoire...

Le Talkie Walkie est un gratte-ciel londonien connu pour son rayon de la mort qui aurait fait fondre, entre autres, une selle de vélo, un rétroviseur de voiture, le tableau de bord d'un autre véhicule. 
L'architecte avait en effet fait une "petite" erreur de conception et la façade reflétait les rayons du soleil à certaines heures de la journée durant l'été, si bien que certaines personnes faisaient en sorte d'éviter de se retrouver dans les parages. Le problème a heureusement été réglé par la suite (ouf ! Il faut dire que c'était un peu dangereux...). 

Dans l'assiette  

Comme son nom l'indique, la Darwin Brasserie est une brasserie. On y propose majoritairement des plats anglais traditionnels plutôt travaillés comme des pièces de gibier(testé et approuvé par Monsieur), de la poitrine de porc rôtie, du haddock... bref des trucs très anglais mais bons contrairement à certaines idées reçues. Je vous rassure, il y aussi des choses plus classiques comme des bons vieux burgers, un tout petit peu de cuisine du monde, des soupes qui avaient l'air délicieuses et des salades. Le carte change régulièrement pendant l'année.
darwin brasserie london meat
Le plat de Monsieur. De la viande, toujours de la viande ;)
darwin brasserie london meat
La photo de mon super burger pas cadrée du tout ;)

Le cadre

La Darwin Brasserie se situe au niveau 36 de la tour 20 Fenchurch Street et plus précisément au sein du Sky Garden, connu pour être l'un des plus hauts jardins publics de Londres.
On a craqué pour la décoration ultra moderne et la grande baie vitrée du restaurant qui permet d'observer le jardin pendant le repas. Nous avons eu la chance d'être placés juste à côté pendant notre repas, ce que nous avons beaucoup apprécié.

PS: L'accès au Sky Garden est gratuit, vous n'avez pas besoin de manger dans l'un des restaurants ou consommer au Sky Pod Bar (le bar du Sky Garden). Il faudra toutefois obligatoirement réserver en ligne au préalable, sans quoi, vous aurez peu de chances de rentrer. Plusieurs créneaux horaires vous sont proposés tout au long de la journée. Je vous conseille de réserver le plus tôt possible car les meilleurs horaires sont vite pris d'assaut (coucher du soleil, début de soirée notamment).
Une fois sur place, vous pourrez vous balader partout et profiter de la vue à 360 degrés sur Londres.

PPS: Tenue correcte exigée pour accéder à la tour le soir. Évitez à tout prix le jean et les baskets.

sky garden london londres darwin brasserie
sky garden london londres
La Darwin Brasserie est dans le cube en verre que l'on voit au milieu
sky garden london londres
Un aperçu du Sky Pod Bar en contrebas de la Darwin Brasserie et de sa vue de foufou sur Londres
sky garden london londres
sky garden london londres
sky garden london londres
sky garden london londres
Un aperçu des vues que l'on a de Londres. Les reflets gâchent tout mais vous pourrez quand même vous faire une idée ^^
sky garden london londres

 L'addition s'il vous plaît !

On ne va pas se mentir, manger à la Darwin Brasserie n'est pas exactement donné. On paie clairement pour le cadre. Pour un repas entrée-plat-dessert-boissons, il faudra compter environ une cinquantaine d'euros par personne (voire plus si vous buvez pas mal). J'avoue que nous avions décidé de nous faire plaisir ce soir-là comme nous célébrions notre PACS <3.

Il est toutefois possible d'opter pour d'autres alternatives moins chères qui vous permettront tout de même de bien profiter des lieux. Prendre le petit-déjeuner, un brunch, juste un dessert ou boire un verre au bar du restaurant ou encore aller au Sky Pod Bar, juste en bas.

sky garden london londres

En résumé pourquoi on aime? 

  • La vue sur Londres et le cadre sans hésiter ! C'est la première fois que je mangeais dans un gratte-ciel et cela a été une superbe expérience ;
  • Le service, véritablement au petit soin.
sky garden-london
Un coin du Sky Pod Bar avec un aperçu de la terrasse dont nous n'avons pas pu profiter car il pleuvait 

La Darwin Brasserie c'est où ?

Adresse : Sky Garden, 1 Sky Garden Walk, London EC3M 8AF, Royaume-Uni
Site web : https://skygarden.london/darwin
Station de métro la plus proche : Monument

 
sky garden london londres

Et vous, vous avez déjà mangé dans un gratte-ciel ou dans un lieu atypique (à Londres ou ailleurs) ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Instagram Photo Gallery

Coprights @ 2016, Blogger Templates Designed By Templateism | Templatelib | Distributed By Blogger Templates