Now you can Subscribe using RSS

Submit your Email
Affichage des articles dont le libellé est Voyages. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Voyages. Afficher tous les articles

24 mai 2017

Un week-end de 4 jours à Barcelone

Evangeline

Aaaah Barcelone... Aussi connue pour être la première destination européenne où la plupart des jeunes choisissent d'aller pour leurs premières vacances en autonomie à l'étranger. Sans doute parce qu'elle est assez bon marché et qu'elle a l'avantage d'allier plage à deux pas du centre ville et un très riche patrimoine culturel.

Pour ma part, je n'y avais pas mis les pieds depuis 2008 (quand j'étais jeune) et cela faisait quelques temps que j'avais envie d'y retourner. Problème : Monsieur n'avait pas envie de m'accompagner pour la simple et bonne raison que sur les 4 voyages scolaires qu'il a effectué, 3 concernaient la ville de Barcelone (vive la redondance ha ha). J'étais en passe de perdre tout espoir car personne dans mon entourage n'était tenté d'y retorner, lorsqu'une amie m'a dit qu'elle souhaitait y aller aussi et qu'elle ne trouvait personne pour y aller. Ni une ni deux, nous avons bloqué des dates et nous avons organisé un petit séjour.

C'est comme ça que le 10 juillet 2015 au soir, je me suis retrouvée dans l'avion pour un petit week-end de 4 jours à Barcelone.

Pour ces 4 jours, nous avons décidé de jouer les parfaites petites touristes et d'aller voir les principaux monuments de la ville.

Jour 1 à Barcelone : du Parc Güell à la Casa Batlló

Pour le premier jour, nous sommes rendus à l'incontournable Parc Güell, qui a été construit par l'architecte catalan Gaudi. Il est notamment connu pour sa grande esplanade (Place de la nature) où l'on trouve des bancs ornés de mosaïques de toutes les couleurs et qui permet d'avoir un joli point de vue sur la ville de Barcelone. L'esplanade est entourée d'un vaste parc où l'on peut trouver de nombreuses constructions aux formes peu communes et jardins.
Le célèbre salamandre située à l'entrée du Parc Güell
Après le parc Güell, nos pas nous ont menés vers la Casa Batlló, une surprenante maison classée au patrimoine mondial de l'Unesco qui a été construite à la demande d'un riche industriel. Comme le Parc Güell, elle est l’œuvre de Gaudi et présente une architecture singulière. Une foule de détails vraisemblablement inspirés de l'univers marin peuvent être observés aussi bien sur sa façade qu'à l'intérieur.
La maison est dotée d'un impressionnant puits de lumière recouvert de carreaux de faïence bleus. Lorsque l'on monte sur le toit, on peut admirer de jolis conduits de cheminée mais aussi profiter d'un point de vue sur une partie de la ville.

Jour 2 à Barcelone : du marché de La Boqueria à la Sagrada Familia

Qui dit visite de Barcelone, dit visite du célèbre marché de La Boqueria, non loin de La Rambla. On y trouve de nombreux étals avec des fruits frais et des fruits secs, des légumes, des stands avec de la nourriture et notamment des spécialités espagnoles comme des empenadas (on en retrouve aussi en Amérique latine), mais aussi des petits restaurants où manger sur le pouce. L'endroit est très populaire et bondé mais est incontournable. Avant de partir, n'oubliez pas de prendre un petits jus de fruits frais pour vous désaltérer. Il y a tellement de parfums différents que vous aurez du mal à choisir !


Après le marché de la Boqueria, nous avons mis le cap sur la Sagrada Familia, soit le monument le plus emblématique de Barcelone. Sa construction a débuté en 1882 mais n'est toujours pas achevée en raison des innombrables détails prévus par Gaudi. Cet édifice est véritablement impressionnant et ne peut laisser personne indifférent. Cette impression est renforcée lorsque l'on pénètre à l'intérieur de la basilique. Elle ne ressemble en rien à ce que j'ai pu déjà observer de ce que J'ai particulièrement aimé observer les vitraux et leurs sublimes couleurs.
 

Jour 3 à Barcelone : promenade dans le quartier gothique et visite guidée street art

Le quartier gothique est l'un des plus jolis quartiers de Barcelone. Il est constitué de jolies petites rues et d'édifices pleins de charme où il est agréable de se perdre.
La place Catalunya, qui est située juste à côté de l'entrée du quartier gothique
La cathédrale de Barcelone
Après avoir fait un tour toutes seules, nous avons rejoint le point de départ de la visite guidée de street art que nous avions réservé. Nous avons découvert de nombreuses œuvres d'artistes du monde entier. Elles sont globalement très colorées et égayent les rues du quartier gothique.


Jour 4 à Barcelone : Pause à la plage

Le dernier jour de notre week-end prolongé à Barcelone était placé sous le signe de la détente. Nous avons voulu nous reposer un peu après avoir piétiné pendant 3 jours du matin au soir donc direction la plage. Nous n'avons pas eu à aller bien loin puisqu'il y en a une non loin du centre ville, chose plutôt chouette. Nous nous sommes posées vers le port olympique et avons lézarder pendant quelques heures.
 
En fin d'après-midi, nous avons mis le cap sur la gare pour prendre le train en direction de Lyon. Nous serions bien restées un peu plus longtemps pour nous la couler douce mais il paraît que toutes les bonnes choses ont une fin !

Visiter les monuments à Barcelone : conseil

Pour visiter les principaux monuments de Barcelone, je vous conseille de réserver vos billets d'entrée en ligne sur les sites officiels consacrés aux monuments ou encore sur des sites spécialisés comme Musement. Cela vous permettra d'éviter de perdre du temps et de faire la queue (chose particulièrement pénible par temps chaud). Je vous le conseille d'autant plus que pour certains monuments, il y a un nombre d'entrées limitées par jour comme au parc Güell par exemple.

Et vous, êtes-vous déjà allés à Barcelone ? Si oui, où vous êtes vous promenés ?

21 mai 2017

Street art à Londres : une visite de l'East End haute en couleurs

Evangeline

street art londres geisha Dan Kitchener
Oeuvre de  Dan Kitchener 
Au fil de nos escapades à Londres nous avons eu envie de nous éloigner des sites ultra touristiques et de découvrir d'autres visages de la ville. En cherchant des idées de sorties, j'ai découvert que Londres, et en particulier l'East End (la partie Est de la ville) était un terrain de jeux privilégié pour les street artists du monde entier.
Étant une totale béotienne en matière de street art, j'ai cherché des organismes organisant des visites guidées et je suis tombée sur London Alternative dont j'ai particulièrement apprécié le concept.

Ce collectif propose plusieurs types de balades qui permettent de partir à la découverte de l'East End et des œuvres qui ornent ses rues. Nous avons opté pour la visite à pied, à l'issue de laquelle chacun peut donner la somme d'argent qu'il veut en fonction de son degré d'appréciation et de ses moyens. Un concept qui nous a bien plu à Monsieur et à moi.

Londres, ce musée à ciel ouvert

roa street art londres
Oeuvre de ROA, spécialiste des animaux XXL en noir et blanc
La visite a duré environ 2 heures. Un temps durant lequel notre guide Lily Mixe, street artist de talent, nous a fait voyager dans les rues de l'East End et notamment autour de Soreditch, Whitechapel ou encore Spitafield.

En plus de nous présenter le travail de divers artistes venant des quatre coins du monde et leurs différentes techniques de création (pochoirs, peintures, sculpture...), elle nous a également parlé de l'histoire de l'East End et des différentes communautés qui y ont vécu au fil des siècles (Français protestants Huguenot, juifs est-européens, Bangladeshis, Irlandais...) et qui continuent à se côtoyer aujourd'hui. C'était vraiment très instructif et rappelle à quel point Londres est une ville cosmopolite. La passion de notre guide et les nombreuses anecdotes qu'elle a partagé avec nous ont beaucoup contribué à notre enthousiasme.

Bon assez de blabla, je vous laisse découvrir une partie des œuvres que nous avons pu admirer. Nous avons vraiment adoré la manière dont les artistes ont joué avec les volumes des bâtiments et le mobilier urbain. Façades, rideaux de fer, sol, poteaux, balcons et même chewing-gum sur le sol : l'art est partout dans cette partie de Londres !
Oeuvre de Vhils, qui a pour particularité de créer des œuvres avec des explosifs et des marteau-piqueurs (entre autres)
jonesy street art londres
Sculpture de Jonesy. Il a pour habitude d'installer ses petits personnages au-dessus des panneaux de signalisation
space invider street art londres
Space Invider. Sa spécialité ? Créer des motifs avec du carrelage ou des petits carreaux de mosaïque 
 Phlegm, un artiste baignant dans un univers surréaliste
Cranio. Ses fresques mettent en avant les chocs de culture entre la société tribale amazonienne et la société actuelle.
Partie supérieure : Borondo. Il s'inspire des grands maîtres de la peinture classique et peint des personnages souvent inquiétants ou énigmatiques. La partie avec le bonhomme coloré, est une réponse d'un artiste qui a voulu le défier, se "moquer" de lui.
street art Ronzo
Ronzo. Il réalise notamment des petites sculptures qui de loin peuvent ressembler à certains panneaux de la ville. 
Gauche : Space Invider - Visages : Gregos - Plaques : Ronzo
Oeuvre de Ben Eine, connu notamment pour ses lettres colorées et acidulées formant des mots souvent provocateurs. 
El Mac. Sa particularité ? Réaliser des personnages avec des dégradés (bombes aérosol)
Gregos. Un artiste qui prend plaisir à coller des moulages de son visage. 

C215. Grand spécialiste du pochoir 
À la fin de la visite, après avoir fait une pause chocolat chaud à The Exmouth Coffee Company, nous n'avions qu'une seule envie, continuer à explorer les rues afin de découvrir d'autres œuvres.
Je vous conseille vivement de faire une visite de ce type si l'art urbain vous intéresse et si vous avez envie de sortir des sentiers battus (il y a des visites en Français et en Anglais Yeah \o/).

Si vous êtes plutôt du genre autodidacte, pas de problème, vous verrez de nombreuses choses en vous baladant en toute autonomie. Perdez-vous dans les rues de Soreditch, soyez curieux et promenez vos yeux un peu partout ! Il y a tellement de styles différents que chacun devrait y trouver son compte !
citizen kane street art londres
Oeuvre de Citizen Kane, en hommage à son fils décédé (Cette oeuvre est l'une des plus impressionnantes que nous avons vu).
street-art-londres-femme-noire

Bon à savoir

Les visites avec London Alternative se réservent en ligne sur leur site. Avant le jour J, vous recevrez l'adresse du lieu de rendez-vous.
Une partie des œuvres préentées dans cet article ne sont peut-être plus visibles à l'heure actuelle et cela pour 2 principales raisons. Le street art à Londres (comme ailleurs) est illégal et il arrive que certaines œuvres (en dehors de celles situées sur les rideaux de fer des magasins) soient repeintes par la ville. Deuxième raison, la rue est un terrain de jeu pour les artistes.Certains artistes recouvrent le travail des autres, le complètent, ou bien "répondent" à des œuvres. La ville est donc en perpétuelle évolution !

Et vous, le street art, ça vous parle ? Avez-vous déjà effectué ce type de visite à Londres ou ailleurs ? 

*********
Si l'article vous plaît, n'hésitez pas à l'enregistrer sur Pinterest. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Instagram Photo Gallery

Coprights @ 2016, Blogger Templates Designed By Templateism | Templatelib | Distributed By Blogger Templates